Liste : livres lus en mai 2022

Jean-Claude Leroy. Tu n’es pas un corps.Mario Rigoni Stern. Les saisons de Giacomo (traduit par Claude Ambroise et Sabina Zanon Dal Bo).Catherine Lang. Costumes trois pièces.Luce Guilbaud. Sanguine.Cathie Barreau. Refuge sacré.Pierre Herbart. Histoires confidentielles.Howard Phillips Lovecraft. L’appel de Cthulhu (traduit par François Bon).AJ Dungo. In Waves.

Liste : livres lus en janvier 2022

Mathieu Riboulet. Lisières du corps.Thierry Pastorello. Sodome à Paris.David Garnett. La femme changée en renard (traduction de Jane-Simone Bussy et André Maurois).Henri Calet. Poussières de la route.Émile Bravo. Spirou, l’espoir malgré tout, troisième partie.Éric Jourdan. Les mauvais anges.Ewen Blain & Benoît Broyart. L’encyclopédie des peurs, 1.René Daumal. Le Mont Analogue.Valentine Bonomo, Aldwin Raoul & Lucie …

Pourtant ce marin me sauve

Il a le sourcil droit plus haut que le gauche. Quand les miens ne sont pas symétriques, c’est dans l’autre sens : je sais lever le gauche en fronçant le droit. Lui, je ne crois pas qu’il le fasse exprès : sa pose n’est pas forcée. Il regarde au loin parce que le photographe lui a dit …

Liste : livres lus en novembre 2021

Lucie Taïeb. Les échappées.Jean-Claude Leroy. Lettre ouverte (longtemps réservée) à un éditeur noyé en poésie et dans son sang.Émile Bravo. Spirou, l’espoir malgré tout, première et deuxième parties.Camille Ruiz. Perdre Claire.Raymond Guérin. L’apprenti.François Durif. Journal de résidence, bilan de compétences.Marie Cosnay. Comètes et Perdrix.Zidrou & Frank Pé. La bête, 1.François Le Lionnais. La peinture à …

Les fantômes ont des doigts

Normalement, je ne suis pas fétichiste. J’ai acheté ce livre, d’abord, parce qu’il m’intéressait et qu’il était vendu à un prix normal. Le fait qu’il soit dédicacé par Pierre Herbart a seulement déclenché cette impulsion qui fait la différence : cette bonne raison que j’attends pour acheter un livre particulier, plutôt que les dix autres qui …

Masculin / féminin (Paris est tout petit)

J’envoie cette photo à G. alors que je marche sur le boulevard Saint-Germain. Je lui écris : « le poulpe du boulevard Saint-Germain », parce que je passe devant cette devanture tandis que j’ai rendez-vous avec lui, et parce qu’il vient de me faire lire une nouvelle dans laquelle il est question d’un poulpe et de son tentacule …

Liste : lectures d’avril 2019

Louis Aragon. Les voyageurs de l’impériale.Jean-Paul Engélibert. La lumière de Tchernobyl.Raymond Penblanc. Les trois jours du chat.Sandra Bechtel. J’ai du mal.Pierre Herbart. Contre-ordre.Didier Daeninckx. Meurtres pour mémoire.André Dhôtel. David.

Il possédait quelque chose en commun avec un être

Chaque phrase de ce livre, je voudrais la reprendre à mon compte. Je voudrais l’avoir écrite. Contre-ordre : c’est exactement le livre que j’écrirais, si j’en étais capable. Que c’est beau ! Et quand j’aurai lu tous les livres de Pierre Herbart, je les relirai.

Habiter / résider

« J’habite à Luçon » : est-ce une expression synonyme de « je suis en résidence à Luçon » ? Disons que oui. Habiter / résider. Habiter dans cette maison à Luçon, y être chez moi, cela commence-t-il lorsque j’y ai lavé mes chaussettes (et d’autres choses) pour la première fois ? Je l’ai fait, ça y est. Quand j’ai fait cuire …

Liste : lectures de février 2019

François Bon. Dans la ville invisible.Laurent Herrou. Je suis un écrivain.Jean Forton. Les sables mouvants.Louis-René des Forêts. Le jeune homme qu’on surnommait Bengali.Mathieu Riboulet. Quelqu’un s’approche.Matthieu Hervé. Monkey’s Requiem.Henri Calet. Le bouquet.Elena Ferrante. L’amie prodigieuse.Édouard Louis. Qui a tué mon père.Pierre Herbart. La licorne.