Liste : livres lus en juillet 2022

Pierre Bergounioux. Jusqu’à Faulkner.Madeleine Bourdouxhe. À la recherche de Marie.Maast, Henri Calet, Vercors, Joë Bousquet, Georges Henein, Raymond Queneau. Nouvelles originales, première série.Olivier Barbarant. De olvidarte nunca (suite pour André).Virginie Gautier. Vers les terres vagues, Approche de la Zone à défendre.Juan Rulfo, Pedro Páramo (traduit de l’espagnol par Roger Lescot).Baptiste Thery-Guilbert. Là où les trottoirs …

Liste : livres lus en février 2022

René Crevel. Babylone.Olivier Barbarant. Un grand instant.Maylis de Kerangal. Naissance d’un pont.Philippe de Jonckheere. Je ne me souviens plus.Anne Maurel. La fille du bois.Tony Duvert. Abécédaire malveillant.Guillaume Marie & Alcar Iceol. Le réveil d’Hugo.Jacques Jouet. Raymond Queneau.Renaud Epstein. On est bien arrivés.Henri Guette. Sans appel.Raymond Guérin. Zobain.

Liste : livres lus en juin 2021

Louis Aragon. Anicet ou le panorama, roman.Raymond Queneau. Le vol d’Icare.Michèle Audin. Oublier Clémence.Michèle Audin. Cent vingt et un jours.Thomas Cadène & seize dessinateurs. Les autres gens, 1.Jérôme Poloczek. Presque poèmes.Julien Thèves. Le pays d’où l’on ne revient jamais.Vladimir Nabokov. La défense Loujine.Riad Sattouf. L’Arabe du futur, 2.

Disons, pour simplifier : « quand nous étions jeunes »

Je ne l’avais pas remarqué, la dernière fois que je suis sorti à Pierre-et-Marie-Curie : il y a un très beau Bar du Métro. J’ai pourtant l’œil pour ces choses-là, d’habitude. Il y a dix ans, j’avais voulu n’en rater aucun : j’avais photographié trente-deux établissements nommés « Au Métro » situés à la sortie d’une station : la série …

Y avait des mouflets dans son armée, à Napoléon ?

Un hussard, c’est un soldat à cheval qui porte un shako et un dolman. Un shako, c’est une sorte de képi orné d’une plume, qu’on appelle un casoar. Quant au dolman, c’est une veste très ajustée à la taille, ornée de brandebourgs. Et un brandebourg, c’est une variété de passement sophistiqué. Vous voyez : je me …

Je ne suis pas entraîné

J’ai demandé à J.-E. de nouer mon bras en écharpe pour lui éviter de bouger. La précaution est peut-être inutile, mais c’est l’époque qui veut ça : limiter les risques est devenu le maître-mot. Ce que j’appelais une « fatigue au poignet » commence à monter dans le coude et, tout à l’heure, j’ai senti deux ou trois …

La pierre pense où votre nom s’inscrit

Les noms des gens : des noms du pays, qui sonnent occitan. Et des prénoms : des Antonin plus souvent qu’ailleurs. En disant bonjour à quelqu’un, je m’aperçois que c’est le premier mot que je prononce à voix haute ce matin. Il me répond bonjour ; c’est le gardien du cimetière. Je parcours les allées pour faire connaissance …

Liste : lectures de janvier 2020

Annie Dillard. Apprendre à parler à une pierre.Mathias Énard. Zone.Mario Cyr. Nuit claire comme le jour.Amélie Lucas-Gary. Hic.Marie-Hélène Lafon. Sur la photo.Arnaud Gosselin. Les abeilles noires de l’île d’Ouessant.Paul Nizon. Chien.Antoine Wauters. Pense aux pierres sous tes pas.Raymond Queneau. Le dimanche de la vie.Gabriella Zalapì. Antonia.

Une amphionie sans le savoir

« À quoi ça sert, ce qu’on fait avec vous ? demande un petit malin.— Est-ce que ça t’a plu d’écrire ton histoire ? je demande à mon tour.— Ben oui !— Et les histoires des autres, que je viens de lire, tu as aimé ?— Oui.— Voilà, ça sert à ça. » On se fait plaisir en écrivant, en lisant et en écoutant. C’est tout, …

Masculin / féminin (Paris est tout petit)

J’envoie cette photo à G. alors que je marche sur le boulevard Saint-Germain. Je lui écris : « le poulpe du boulevard Saint-Germain », parce que je passe devant cette devanture tandis que j’ai rendez-vous avec lui, et parce qu’il vient de me faire lire une nouvelle dans laquelle il est question d’un poulpe et de son tentacule …