Je me souviens des molécules

Je me souviens de l’époque où, ici, à la place de ce bloc de béton à vocation résidentielle, il n’y avait rien. Ou plutôt, il y avait un ensemble de molécules — majoritairement d’azote, si mes souvenirs sont bons ; et un peu d’oxygène, et d’un soupçon de dioxyde de carbone (en particulier aux heures …

Noms des choses

Je suis retourné à Marly-le-Roi. Pendant la première République, on a appelé ce village Marly-la-Machine : c’était drôlement chic. La machine en question n’existe plus. Et la machine que je prends, moi, d’habitude, pour aller là-bas (que je prenais), n’existe pas souvent : le train est interrompu. Il ne circule plus. C’est parce qu’ils remplacent …

Où il est question de pavés de bois

D’abord, il y a Georges Perec. On m’a fait lire W quand j’avais quinze ans, puis j’ai lu d’autres livres, comme un grand, et je les relis ; ensuite il y a la rue Vilin, qui n’existe plus et que j’ai parcourue dans tous les sens (par les plans, par les textes) quand j’avais, disons, …

Le coup de vieux

Vous voyez cet empilement de béton ? Avant, c’était un pont de pierre, le pont du chemin de fer de ceinture : trois arches à demi effondrées et surmontées d’un talus vert, sauvage et touffu. C’est ce lieu-là que je décris dans Passerage des décombres — eh bien, il a disparu. Envolées, les arches de …

Les tortues

L’homme du haut vivait en haut. C’était plein de courants d’air mais ça lui était égal. C’était le sixième ou septième étage ; en tout cas, c’était le dernier, et au-dessus il n’y avait même pas de combles ni de grenier, rien. « Une araignée au plafond », disait-il, mais rien d’autre. Ces vieux immeubles, ça bougeait un …

Feu le silo

On pouvait dire qu’il en avait dans le ventre, le vieux silo. Qu’il avait quoi, dans le ventre ? À vrai dire, on ne le savait pas très bien, parce les choses techniques, bon, ce n’était pas trop notre truc. On aurait aimé que ce soit un silo à grain, pour le côté agricole ; c’était une …

Le voyage en Amérique de Léopold Milan

pour J.-E.   Chapitres : 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20.   1.   Lorsque ce matin-là Léopold Milan se présenta au guichet d’enregistrement de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle pour le vol 3678 à destination de San Francisco via Helsinki et New York, il ne fit que répondre à une combinaison de raisons impérieuses étroitement conjuguées. Tout d’abord, le jeune Léopold Milan …

Non, oui, oui, non, oui

« Bonjour Monsieur.— Bonjour.— Cela ne vous ennuie pas que je prenne des photos ?— Mhm, non… Non.— C’est la première fois que je passe ici, et je trouve que cet endroit à beaucoup de charme…— Oui.— Ça fait plaisir de voir ces petits ateliers en briques parmi les hauts immeubles…— Oui.— … et j’ai …

Comme Idéfix pleurant la mort de chaque arbre abattu

Je suis passé cent fois devant sans l’apercevoir ; un jour, on a monté des palissades autour de lui, qui ont attiré mon regard ; son allure massive détonne dans le paysage, son austérité géométrique, quasi soviétique ; j’ai pensé à Varsovie ; dans d’autres circonstances, je l’aurais trouvé laid ; puis, derrière les palissades, …