Vendredi 16 septembre 2005

Deux heures de pause le midi. J’avais emporté ma pochette de BD. Je les ai montrées au autres au BDE (le lieu me plaît beaucoup : coussins, hamacs, musique et déco cool). J’ai eu un franc succès. Tout a été lu par tout le monde. Ce qui plaît le plus : Torink et Le dernier chocolat de la boîte.

On me propose de sortir ce soir. J’en ai envie (eh oui ! je me surprends moi-même !), mais je refuse pour des questions pratiques.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no6 (intitulé Croissance exponentielle, 3 août – 25 novembre 2005), j’ai dix-sept ans.

Mercredi 14 septembre 2005

Après-midi : vais à Beaubourg avec Juline. Entre l’école et Beaubourg, je passe à nouveau par la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie. On va voir l’expo Big Bang. Ça me plaît.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no6 (intitulé Croissance exponentielle, 3 août – 25 novembre 2005), j’ai dix-sept ans.

Mardi 13 septembre 2005

Anniversaire de Juline.

Le cours du matin commence à nous gonfler. C’est trop long, trop lent. C’est le seul cours qui ne me plaît pas.

Je finis les cours après le repas. Je vais rue Montorgueil, je passe devant les Halles, puis j’arrive rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie. Je voulais y aller pour démystifier le lieu : finalement, ce n’est pas si terrible, le Marais ! Rue des Archives. Puis je reviens à l’école et rentre à la maison.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no6 (intitulé Croissance exponentielle, 3 août – 25 novembre 2005), j’ai dix-sept ans.

Lundi 12 septembre 2005

Après-midi, cours de « CAA design » (composition d’arts appliqués) : travail sur la rue Montorgueil. On va dans la rue pour dessiner. On traîne dans un café. On est cinq ou six. On commence vraiment à sympathiser. On cause, mais on n’est pas très productifs.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no6 (intitulé Croissance exponentielle, 3 août – 25 novembre 2005), j’ai dix-sept ans.

Samedi 10 septembre 2005

J’ai un appareil photo numérique ! Pour les cours, je suis un peu obligé… Je me le suis fait offrir par avance, pour mon Noël, et j’ai payé un quart du prix avec le chèque-cadeau que j’ai eu pour mon bac (quarante-six euros). Je suis comme un gamin avec mon nouveau jouet, tout fou !

Le matin, je suis allé au lycée avec Sandrine. Avons vu M. Tartary, essentiellement.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no6 (intitulé Croissance exponentielle, 3 août – 25 novembre 2005), j’ai dix-sept ans.

Jeudi 8 septembre 2005

Cet après-midi, séance de croquis dans le square du Temple. Je ne suis pas content de moi. Les autres me filent des complexes tellement ils dessinent bien.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no6 (intitulé Croissance exponentielle, 3 août – 25 novembre 2005), j’ai dix-sept ans.