Lundi 23 janvier 2006

C’est prouvé : une étude scientifique a déterminé que le 23 janvier était le jour le plus merdique de l’année (d’autant plus quand ça tombe un lundi). En effet, ce matin, je ressens comme un léger spleen…

Ce matin, il y avait Vincent dans le RER. Je ne m’attendais pas à le voir un lundi. Je l’ai ignoré plus ou moins, en tentant toutefois un sourire… Au Vésinet-Centre, Camille est entrée. Elle m’a salué rapidement, puis elle est allée s’assoir à côté de lui. Elle lui a fait la bise et un brin de causette. J’étais sidéré. Comment osait-elle ? J’ai réalisé à quel point j’étais stupide de rester pétrifié devant ce mec, alors que je n’ai rien à perdre à faire un bout de chemin avec lui… Je suis resté à ruminer, pendant une station, les yeux fermés, la tête dans les mains. C’est Camille qui m’a sorti de ma torpeur ; elle a passé le reste du trajet avec moi.

Continuer la lecture

Dimanche 15 janvier 2006

J’ai fait une première maquette de ma cabane.

À 15 heures sont arrivés Gérard, Antoine, Paul et Maud. En ce moment, toutes ces histoires de famille sont très compliquées. Gérard et Blandine se sont séparés et ça se passe mal. Mais cet après-midi était agréable, j’ai aimé causer avec Antoine et Paul que je connais si peu.

Continuer la lecture

Jeudi 12 janvier 2006

J’ai terminé L’oiseau d’Amérique. C’est tellement prenant !

On a deux heures de français, on bosse sur les « phrases ».

En expression plastique je me prends une claque. C’était dur, mais après coup ça fait du bien. J’étais content de ce que j’avais fait depuis la dernière fois, et la prof m’a dit : « La dernière fois c’était très bien, mais vous avez tout gâché ! » Bon. J’essaie de rectifier.

Continuer la lecture

Mardi 10 janvier 2006

J’ai dix-huit ans ! Tout arrive !

Alors c’est super, j’ai le droit de faire tout ce que peuvent faire les adultes. Je peux me bourrer la gueule dans les bars, je peux entrer en boîte de nuit, je peux sortir avec un mec de vingt-cinq ans sans qu’il aille en taule pour détournement de mineur, je peux voter et passer mon permis de conduire.

Continuers la lecture

Lundi 9 janvier 2006

Une journée pour pas grand-chose… On glandouille pas mal. Au RER, je papote avec Benoît et Mlle Laborde, notre prof de maths au collège. Demain c’est mon anniversaire.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no7 (intitulé Vincent, Alexandre, Édouard et les autres, 29 novembre 2005 – 18 mars 2006), j’ai dix-sept et dix-huit ans.