Mercredi 27 avril 2005

Hier après-midi, chez S*, on a papoté de tout, de rien. Ce n’est que lorsque nous nous voyons comme ça, hors du lycée, que nous pouvons parler de choses plus intéressantes, plus personnelles.

Aujourd’hui, j’ai dessiné (pour changer). J’ai fini la planche 5 et crayonné la planche 6. Ça avance. Je suis content de mon travail. Ça va être plutôt bon. J’ai aussi travaillé un peu le concours, avec maman. On a étudié le problème ensemble, on a sorti quelques idées faisables. Ça se précise. Je n’ai pas travaillé, en revanche, sur tout ce qui concerne le lycée, le bac, ce genre de choses…

Je vais bien, en ce moment. J’ai la pêche. Je suis content de ce que je fais, et même – ce qui est plus rare – de ce que je suis. Je me supporte plutôt bien, et même je m’apprécie ! Je suis un type pas mal, en fait.

La vie est belle. Ne pas penser au futur proche désagréable, sans sombrer à l’inverse dans une insouciance exagérée. Vivre cool, quoi.

Plus tard

Je me suis replongé dans les bouquins de Craig Thompson. C’est vraiment beau. Je pourrais passer des heures à feuilleter ses livres, à regarder ses dessins magnifiques. Ça me bouleverse, ils sont si justes, si élégants, si pleins de sensibilité et d’émotion. Quand je vois les six cents pages de Blankets, je pense au boulot de fou que ce doit être. Chaque case est une merveille. C’est à pleurer.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no4 (À la découverte de la vie normale, 13 avril – 6 juin 2005), j’ai dix-sept ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.