Lundi 30 janvier 2006

Avec un espoir insensé, j’espère voir Vincent ce matin dans le RER. J’espère même m’asseoir avec lui… et le dessiner. Espoir insensé, en effet : il n’est pas là.

Ce matin, visite guidée des BTS, DMA et DSAA, pour nous élèves de Mise à niveau.

Je trouve à Romain un charme fou. Je trouve tout le monde beau et ça me fait mal.

Le prof de modelage a bien aimé mes pages dans le nouveau Bazart.

Ce soir, en sortant du RER, il fait nuit et je prends des photos des lumières. Je joue à les faire bouger, tourner. Les photos sont belles (à mon humble avis) et un peu surréalistes. Maman me dit : « Tu fais comme ton père » et, bien sûr, ça me fait très plaisir.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no7 (intitulé Vincent, Alexandre, Édouard et les autres, 29 novembre 2005 – 18 mars 2006), j’ai dix-sept et dix-huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.