Lundi 12 juin 2006

Tiens ! Exceptionnellement, j’ai droit à une heure et demie d’Internet aujourd’hui. Dès que je vois le voyant du modem allumé, j’en profite à fond, car je sais que ça ne va pas durer (saloperie de truc).

J’écoute notamment une émission de France Inter de jeudi dernier avec Manu Larcenet. À propos de Larcenet : son dernier album (Le fléau de dieu) m’a déçu. C’est la première fois que je suis déçu par lui. Bon, allez, tout le monde peut avoir une petite faiblesse.

Moi, je travaille un peu sur le scénario d’Il n’y a pas d’heure pour les peignes, et j’espère que ce ne sera pas décevant.

Ce soir, je revois Les égarés de Téchiné et, décidément, ce Gaspard Ulliel est étonnant.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no8 (intitulé Croissance exponentielle, 19 mars – 23 juin 2006), j’ai dix-huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.