Vendredi 6 janvier 2006

Style-textile. Tout va bien.

Vidéo. On s’est bien amusés. Et tout le monde le sait : c’est quand on s’amuse qu’on travaille le mieux. On a bossé sur les « phrases lues-entendues » du cours de français : nous avons filmé en gros plan des bouches qui prononcent ces phrases. On a commencé par filmer les nôtres. Puis Célie, Camille, Jie et moi sommes sortis dans la rue pour filmer les bouches des passants. On voulait filmer une vieille, un vieux, un barbu, des noirs et des blancs, des enfants… pour avoir un peu de tout. C’était drôlement chouette. En fait, j’ai abordé les gens dans la rue avec beaucoup de facilité : c’était surtout moi qui causais, mais aussi Camille (qui avait déjà pas mal d’expérience avec Vanina). On a aussi filmé des bouches d’étudiants de l’école… Avec Célie, on s’est fait plaisir : on a réussi à avoir trois secondes d’E*. Et on a aussi un mec de BTS style, qui n’est pas mal du tout, et qui — d’après Camille — ne laisse aucun doute possible sur son orientation sexuelle (« Autant porter un t-shirt arc-en-ciel, ce ne serait pas plus explicite »). Elle dit ça pour me rassurer.

J’ai rencontré la mère de Camille qui l’attendait à la sortie. On a pris le métro tous les trois.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no7 (intitulé Vincent, Alexandre, Édouard et les autres, 29 novembre 2005 – 18 mars 2006), j’ai dix-sept et dix-huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.