Mercredi 3 août 2005

Je suis à Lamastre, en Ardèche, chez M-N* et Ü*. Nous sommes arrivés hier soir. Tout va bien, ils sont très sympas, mais je m’ennuie un petit peu, car je ne sens pas trop à ma place. Je ne sais pas quoi faire. M-N* s’occupe de sa boutique (elle vend des objets d’artisanat) et Ü* bosse à droite et à gauche…

Il y a le chien : un fauve gentil, mais un fauve quand même. Je suis un peu allergique.

Je suis quand même content d’être en vacances. On a fait un petit tour dans le village, c’est un petit bled, mais c’est sympatoche. Je ne pourrais pas y vivre, c’est sûr. Mais c’est agréable. Les Ardéchois sont des gens très normaux (ha ha) et il y a même, parmi eux, des beaux mecs (ça y est, ça commence…)

Au fait. Je fais les présentations. M-N* est l’amie de maman depuis qu’elles ont mon âge (elles se sont connues au lycée). Ü* est son mari. Ils ont deux filles : M* et A*. Avant, ils habitaient à Viroflay, et voilà deux ans qu’ils sont installés ici. Leur appartement est en réalité l’arrière-boutique. C’est assez petit, plutôt sombre (l’hiver, ça doit être un peu glauque). En ce moment, A* n’est pas là (et M* n’habite pas avec eux), donc on dort dans sa chambre.

Comme l’année dernière, je tiens une sorte de « carnet de bord » dessiné et humoristique de nos vacances. Je le fais pour maman, dans un carnet à elle.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no6 (intitulé Mieux dans mes baskets, mieux dans ma vie, 3 août – 25 novembre 2005), j’ai dix-sept ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.