Mercredi 22 juin 2005

Hier, c’était la Fête de la musique. Juline est allée à Paris avec sa bande. Maman et moi sommes allés à Saint-Germain, comme on l’a déjà fait quelquefois. On a mangé à la pizzeria, puis on a traîné dans les rues. On s’est attardés devant plusieurs groupes.

J’ai croisé pas mal de têtes connues : des gens du lycée. Adeline avec son copain (qui s’appelle Kevin). Elle nous as présentés. Moi, je le connaissais déjà, tellement elle m’a parlé de lui ! et je l’avais aperçu une fois. Et j’ai aperçu mon beau blond ! C’est dingue. Je sais qu’il est un peu musicien ; une fois, au lycée, il a joué de la guitare. Je me disais : tiens, peut-être le verrai-je… et je l’ai vu. Je lui ai décoché mon plus beau sourire. À part lui, il y avait une foule de beaux gars, partout. Plein de jeunes mecs, tous vachement bien foutus. Je ne savais plus où regarder, j’ai dû en louper plein.

Plus tard

Je suis allé chez S* après le déjeuner. Cellule de crise : Stéphane n’a pas répondu à son texto. Avec le frère et la sœur, on a cherché la meilleure solution, tous les quatre. Elle lui a renvoyé un texto… et il a répondu enfin. Elle a son rendez-vous !

En rentrant à la maison, j’ai allumé l’ordinateur pour proposer à B* qu’on se voit demain. Mais je n’ai pas réussi à le joindre sur MSN. Tant pis, je vais lui envoyer un SMS. Il le faut. Je vais lui proposer de boire un verre à Saint-Germain. Moi, j’arriverai bien avant le rendez-vous, en repérage, pour trouver la meilleure terrasse. J’espère que le temps conviendra. Chanceux comme je suis, il pleuvra demain, alors qu’il fait un soleil atroce depuis dix jours.

J’attends que maman rentre du boulot, c’est elle qui a le portable.

J’ai décidé que je n’irai pas au resto demain avec M. A* et la classe.

Ça y est, j’ai vu la voiture de maman passer devant ma fenêtre. Elle arrive.

Plus tard

À 17h58, j’ai envoyé ceci : « Salut c’est Anto. J’ai envie de te voir… pour parler avec toi, comprendre certaines choses… Si ça te gêne dis-le franchement. Qu’en penses-tu si on se retrouvai demain (15 h ?) à St-Ger boire un verre quelque part ? Ce serait super :) merci »

J’attends avec le téléphone dans la main depuis une demi-heure. Réponds !

Plus tard

À 19h48, j’ai reçu cette réponse : « Bah écoute si ça peut te faire plaisir moi ça me dérange absolument pas ;-) Dis-moi juste à quelle heure on se donne rdv à la gare et j’y serai. »

Je suis tout fou, mais j’ai un peu peur. J’aimerai parler avec lui, non pas lui parler. C’est toujours ça l’ennui avec lui ! Bon : là, je ne le prends pas au dépourvu. J’espère que tout se passera bien. J’aimerais aussi qu’on arrive à parler d’autre chose !


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no5 (intitulé B*, 8 juin – 1er août 2005), j’ai dix-sept ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.