Dimanche 3 juillet 2005

J’ai discuté sur MSN avec Benoît. Il est la troisième personne à connaître mon numéro de portable, après S* et M*.

Je n’ai pas travaillé, aujourd’hui non plus. Mais le prochain chapitre de B* (« mai 2005 ») est prêt dans ma tête.

J’ai vu La demoiselle d’honneur de Chabrol en DVD. J’ai lu L’autoroute du soleil. J’ai prêté Blankets à Juline, ça a l’air de lui plaire. C’est rare qu’elle me demande de lui faire lire mes BD.

Demain matin, deux grands événements, dont l’un est probablement plus important que l’autre (à vous de me dire lequel, car je ne saurais le dire moi-même) :

  1. Les résultats du bac. J’aimerais avoir la mention « très bien » : ça n’a pas beaucoup d’importance, mais ça me ferait plaisir. Je ne sais pas si c’est réaliste ou prétentieux de l’espérer. Dans mon rêve de cette nuit, on était amassés devant les listes des résultats, mais pour moi, pas moyen de savoir : je n’arrivais pas à accéder aux tableaux.
  2. Je revois B* pour la dernière fois avant longtemps… et même la dernière fois de ma vie, si je ne fais rien pour le revoir. Mais, puisque je serai incapable de le revoir seul à seul… Il me faudra du temps.

Je colle sur cette page ce collector : le numéro de téléphone de B*, écrit à la main par lui-même (fin février).


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no5 (intitulé B*, 8 juin – 1er août 2005), j’ai dix-sept ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.