Dimanche 28 mai 2006

Je travaille sur Il n’y a pas d’heure pour les peignes. Je sais maintenant ce qui se passera dans chacune des planches. J’ai tapé le scénario jusqu’à L. J’ai fait le découpage des quatre premières planches pour être sûr que ça marche.

Je vois Don’t come knocking, le dernier film de Wim Wenders, et Meilleur espoir féminin de Jugnot.

Avant de me coucher, j’écris les phrases que j’ai en tête, sur le thème de « Je ne suis plus différent, je suis seul. » Ça donnera une planche de BD qui s’appellera : « Différent ? »


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no8 (intitulé Croissance exponentielle, 19 mars – 23 juin 2006), j’ai dix-huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.