Dimanche 19 octobre 2003

Il y avait la brocante ce week-end. Hier, j’ai acheté Une gueule de bois en plomb et Les Gnangnans pour dix euros, le type en demandait douze. C’est pas glorieux, mais c’est déjà ça. Je crois que j’aime bien marchander. Ce matin, j’ai vu un mec qui vendait deux recueils À suivre : les vingt-quatre premiers numéros. Je veux les prendre pour les regarder, il me dit: « Attention, c’est fragile, c’est précieux ! Regarde ! » Il en attrape un, il l’ouvre et… un cahier lui reste dans les mains. Il n’est pas content, mais il me dit : « Tiens, tu peux les feuilleter. » Et il y a encore un truc qui se détache. Moi, je dis : « Tant pis, de toute façon c’était seulement pour regarder, pas pour acheter. » Il a déglingué sa relique pour rien.

Il y a un mois, j’ai eu pour dix-huit euros Le retour du Concombre masqué à la Marque jaune.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no1 (« Journal, 14 août 2003 – 15 juillet 2004 »), j’ai quinze et seize ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.