D’avoir su capter ces moments précieux

Grande fierté, émotion, d’avoir été suivi, accompagné, observé, compris par Mathieu Hornain : son film rend tellement bien hommage au travail fait pendant cette résidence bizarre à Montauban, aux rencontres malgré tout. En particulier : quelle merveille d’avoir su capter ces moments précieux pendant l’atelier d’écriture (la deuxième moitié du film). J’aimerais que vous le voyiez, vous aussi. Il a été montré lors de la clôture de ma résidence, il y a quinze jours : j’en parlais ici.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. J’ai enfin pris le temps de me poser pour regarder ce petit documentaire. Un film captivant, notamment la partie consacrée à l’atelier d’écriture, extrêmement intéressante pour qui en ignore complètement le déroulement. Cela ne fait que confirmer l’envie de participer à ce type de travaux avec un auteur accessible, et généreux dans le partage de son expérience d’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.