L’accession aux sentiments passe par une aventure verticale

par Antonin Crenn

Claro a lu L’épaisseur du trait. Il en parle dans son feuilleton, dans Le Monde des livres d’aujourd’hui. Et moi, je suis fier de cet article.

En plus, l’illustration est belle, ce qui ne gâche rien !

(On clique dessus et l’image s’agrandit)