Vendredi 16 décembre 2005

Ce matin, dans l’escalier, E* me parle ! Il me dit qu’il a remarqué que j’avais « triché » pour ma BD dans Bazart : le motif sur le carton à dessins du personnage se répète. Il n’est pas dessiné à la main. Je suis très fier de comprendre qu’il a observé mon dessin avec autant d’attention. Je le revois ce midi, pour lui vendre un numéro. Qu’il est beau ! C’est impressionnant.

Je photocopie Bienvenue au club.

Je matin, Jie avait des cadeaux pour nous. C’était gentil. On a eu chacun un signe astrologique chinois en papier découpé, c’est super joli. En plus, j’ai le dragon, c’est le mieux. Je sais où le mettre sur mon mur, mais je ne sais pas comment le fixer… C’est délicat et fragile.

C* n’était pas là aujourd’hui. Elle était à l’enterrement de sa grand-mère. J’aime beaucoup C*. Je lui ai envoyé un SMS pour lui montrer que je pense à elle. Et, à la sortie des cours, j’ai vu A*. Je lui ai confié une copie pour elle. A*, c’est son copain. Je l’ai rencontré à la soirée chez Coline (ils n’étaient pas encore ensemble ce soir-là, mais ça n’allait pas tarder). Il est beau. Il m’avait fait beaucoup d’effet. Il m’en fait toujours autant. C* a de la chance.

Hier, Juline passait son permis pour la troisième fois. Ça y est, elle l’a réussi !

Ce soir, événement : je suis allé à la pizzeria de Saint-Germain avec S*, Amandine et Lisa. Ça m’a fait extrêmement plaisir. Surtout de voir S*. On avait des tas de choses à se dire. Je leur ai fait lire Bienvenue au club.

C’est les vacances !


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no7 (intitulé Vincent, Alexandre, Édouard et les autres, 29 novembre 2005 – 18 mars 2006), j’ai dix-sept et dix-huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.