Protection rapprochée

Les personnages de Fabien Maréchal, à force de baigner dans un confort un peu trop mou (où l’on ne manque de rien d’important, mais où a peur de tout) sont prêts à tout accepter — pourvu qu’ils restent en sécurité. Ils n’aiment pas les flics, bien sûr ; mais si c’est pour leur bien, ils les laisseront s’installer partout. (Ça ressemble un peu à une époque qu’on connaît, non ?) Le livre vient de sortir chez Lunatique. C’est moi qui ai fait la couverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.