Passerage dans l’avion

Curiosité : alors que son auteur n’aime pas du tout l’avion, le Passerage des décombres, lui, a été vu en plein vol entre Paris et Berlin (merci à Marion pour la photo). N’est-ce pas fou ? Rappel : ce livre est si petit qu’on peut aussi le lire dans un autobus. Par exemple, entre Bastille et la porte de Montempoivre. On l’aura même sûrement déjà fini à Daumesnil, à cause des bouchons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.