Parfois, la nuit tombe

par Antonin Crenn

 

Avenue Parmentier, Paris.