La vie, ici aussi, c’est vraiment aucun sens

Bien, c’était cool, ouais, ça. Te tu reparlera bientôt, ouais. Elle a écrit tous, moins, je réponds aussi, y’a alors qu’il c’est pas dire, ouais. J’mal sais déjà travaillé ça, mais là ça fait un travail. Zidane est travaillé. Vous vous disons déjà, quand on travaille ma piscine, pas en novembre. Parle que allô, ce profil : bah regarde aussi, après avoir, ouais. Oui, merci. Concrètement, mon avis parce que si, si mon cœur ressens ça, c’est parce que, en fait, bonjour fille. Quand je trouve difficilement supportable, parce que je faut piscine. Plus ce sera pour l’an, parce que sa personne, moins de j’ai pas fin. On est très bien ici, c’est vrai, mon oncle déjà difficile à supporter, souvent, et alors on se… parce que c’est bien mon. Commencer la, trois adhérents, donc il va falloir soir changer. Je suis pas trop sur le tuer, allez que tout est un ange. Le grandement de prendre le cul dans l’économie des entrepreneurs, le profil avant, non. Ce, moi aussi, le moment là c’était un pari de facilité. Cliquer sur rond, alors que le resto seul, je rentre que parler entre moi besoin ! Et c’est libre, ils ont un travail, bah. Il voila, c’est ce, depuis le mois mis debout, encore, ouais, avant d’avoir l’avis. Plus seul, fin mon mouvement. Je suis de foot, coucou, y’a pas besoin de cheval. C’est bien, ce que tu viens. Je, cette situation assez, moins extrême, ça, ce voilà, en fait, très question. Cc sur le site, pour ce mois bien commencer. J’ai très fragile. Y’a ceux qui vont bien, ce si c’est un risque, balance. Faut que cette maladie, France Baron. Ã ce truc, ce quand l’autre d’avance. NCIS, quoi. Voilà, je passer TV. François, fois ici, pour justement. Tu as cité, pour me faire du mal, et toi, moi. Tu as des degrés divers, soucis sociables s’il balance comme ça. Il faut pas particulièrement, je suis passé sous le pied. Si si, fils, parle vraiment. Pas du tout. La vie, ici aussi, c’est vraiment aucun sens. Je confirme aussi le titre, c’est de faire toi.


J’ai passé une heure au téléphone avec quelqu’un. J’ai dû parler beaucoup. Sur le bureau, à deux mètres de distance, l’outil dictée de mon ordinateur était en route, allez savoir pourquoi. Voilà ce qu’il a retenu de mon discours : un mot par-ci, une syllabe par-là. Il a mis ces trucs bout à bout. Je n’ai rien changé ; j’ai juste ajouté de la ponctuation. C’est moi qui parle, mais ce n’est pas moi. Il y a un filtre entre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.