Jeudi 16 mars 2006

Chose inexplicable : É* n’était pas à la cantine à 11h30, ni à 12h30… Comment est-ce possible ? Mais cet après-midi, il avait cours dans une salle en face de la mienne. Je l’ai observé depuis le couloir. Très sérieux, il n’a pas levé les yeux de sa feuille. Absorbé par son travail… comme tous ses collègues, d’ailleurs. Je l’ai trouvé beau.

En expression plastique, je me suis trouvé bon, ce qui est rare.


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no7 (intitulé Vincent, Alexandre, Édouard et les autres, 29 novembre 2005 – 18 mars 2006), j’ai dix-sept et dix-huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.