Dimanche 30 avril 2006

Pas de nouvelles d’É*.

Deux éventualités : soit c’est un sale type, soit c’est un timide.

Ou pire : quelqu’un comme B*. Un contemplatif. Le genre de mec qui dit : « Ça m’a paru tellement naturel de recevoir ton message que l’idée d’y répondre ne m’a même pas effleuré. »


Cette rubrique « Carnets » reprend le journal que j’ai commencé à tenir en 2003. Dans ce carnet no8 (intitulé Croissance exponentielle, 19 mars – 23 juin 2006), j’ai dix-huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.