Deux morceaux plus un

par Antonin Crenn

Les deux morceaux de papier, je les ai décollés hier d’un mur de la rue Dupetit-Thouars. Le troisième morceau est un morceau de ma tête, qu’on voit dans la vitre parce que j’ai mis les papiers sous verre.