Remonter le temps (et la rue des Amandiers)

Je lis Hic. Je lis au lit, comme je le fais les matins où je m’éveille seul. Quand je ne suis pas seul, c’est-à-dire en temps normal, c’est le soir que je lis au lit, avec J.-E., parce qu’on voit plus clair dans la chambre que dans le salon. À moins que ce ne soit […]

Demain le futur

les sapins mortsdans ma ruebroyés menuils sentent encore un koala sur troisparti en fuméeça sent quoiun monde cramé ? Amélie a fêté Hicau Monte-en-l’airj’ai bu un verreavec Paul-Éric un texto de Guillaumeune charade !la rigoladecomme des mômes ça paraît lointainles ateliersmais c’est quasi demainfaut préparer ce que je vais direà Montaubance que je ferai écrireaux enfants ils […]