« Terrains de mémoire et de drame, de joie et d’innocence »

C’est dimanche et il pleut, vous êtes tranquillement enfermé à la maison en train de lire le blog de Charybde et, soudain, vous tombez sur cette note de lecture à propos de Passerage des décombres, qui dit : « Antonin Crenn nous y charme, nous y désarçonne et nous y ravit finalement ». Alors, vous notez en très gros la date du 15 mars dans votre agenda, vous la soulignez deux fois et vous précisez que la librairie Charybde, c’est au 129, rue de Charenton.

La note d’Hugues sur le blog de Charybde, c’est ici.